Accès au Menu
 
 

Immense et sauvage - Au cœur des espaces préservés

Accueil > Randos gîtes et bivouacs > Immense et sauvage

Découverte des sommets mythiques du massif des Monges et de ses vallées oubliées en circulant de gîtes en refuges.

Nous traverserons une région montagneuse et sauvage où ne s’aventurent que les randonneurs expérimentés.

Hébergement et Durée

image ---> Voir quelques photos de la randonnée

Hébergement en Gîtes et Bivouacs

LUNDI

Bivouac Authon

Bivouac de Authon

MARDI

Refuge Lac des Monges

Refuge du lac des Monges

MERCREDI

Refuge Tavanon

Refuge de Tavanon

JEUDI

Gîe Motte du Caire

Gîte la Motte du Caire

VENDREDI

Gîte Saint-Geniez

Gîte de Saint-Geniez

Dimanche

Arrivée des participants vers 18h30.


Présentation des participants et premier repas ensemble.

Lundi

SAUVAGE


Vers l’est, nous quittons St-Geniez pour descendre dans « La vallée Perdue » pour environ 5h 30.

Un petit sentier qui serpente dans la pente nous guide jusqu’au Vançon, torrent de montagne. En traversant cette vallée, nous trouverons des vestiges de la présence de l’homme qui a quitté ces lieux depuis longtemps. Le col de Mounis nous donnera un premier point de vue sur les vallées avoisinantes.

Le col de Fontbelle nous fera retrouver la civilisation avant de nous plonger dans l’ombre du sentier de « Fontbenette » qui nous amène au bivouac de Authon, petite commune de 40 habitants.

Pont reine Jeanne
Pont Reine Jeanne sur le Vançon
Col de Fontbelle
Col de Fontbelle

Pour les randos du début du printemps ou de l’automne nous pouvons compter sur le gîte d’étape local si besoin est.

Mardi

IMMENSE


Nous prenons la piste de Feissal et nous voilà partis pour 5h 30.

Les clues de Feissal, les sources de pisse vache seront nos repères puis, derrière le buisson, au bord du chemin, nous trouvons un passage pour gravir « Pierre Mont » et arriver au début des crêtes des Monges.

Clues faissal
Clues de Faissal

Notre ascension commence, plus on monte plus le regard porte loin. Les alpages s’étendent à perte de vue.

Arrivé au sommet (2 115m) notre vue ne se heurte qu’aux sommets distants de 100 km. Nous redescendrons par les cols de la croix de Veirre et de Clapouse pour trouver notre bivouac au bord du « Lac des Monges » (1 540 m).

Le bivouac est adossé au sommaire mais cependant existant « refuge du lac » qui nous permet de dormir sous un toit en dur en cas d’intempéries et surtout de faire du feu dans le poêle.

Mercredi

IMMENSE


Nous partons par la forêt, les sentiers alternent avec les pistes, un bel effort de nos chevaux nous fera déboucher sur les crêtes de la Colle, au pied de l’oratoire ; la vue est imprenable … silence obligé.

Refuge Tavanon
Refuge Tavanon

A midi pique-nique sous le fameux « Arbres à siestes »

Le sentier nous fera descendre, couvert de son ombre, jusqu'au village de Bayons, puis la piste remonte en zigzagant le long de la montagne jusqu'au refuge de Tavanon où nous installons notre camp pour la nuit après une chevauchée d'environ 6h.

Ici aussi le refuge est sommaire mais équipé d’une vielle cuisinière à bois pour se réchauffer.

Jeudi

SAUVAGE


Le matin, en nous éloignant du refuge, nous quittons toute trace de présence humaine pendant au moins 6h

Image chevaux
Troupeau de chevaux

Un passage aménagé dans le travers de la pente nous dirige jusque dans les creux et les bosses des vallées désertées et enchevêtrées du lieudit de « La cassine »

Le sommet de la « Grande Gautière » nous sert de repère ; notre itinéraire passe à son pied, une porte dans une clôture d’un autre âge nous fait savoir que nous sommes au bon endroit.

Ici et là des vaches, souvent un troupeau de chevaux en semi-liberté nous rend visite.

Puis la piste descend jusque au village de Faucon du Caire, passage obligé avant de rejoindre par les vergers, le village de la Motte du Caire où une nuit réparatrice nous attend dans le gîte de Marc et Ingrid.

Faucon du Caire
Village Faucon du Caire

Vendredi

IMMENSE ET SAUVAGE


Plus que 5h 30 de randonnée et malheureusement retour à St-Geniez en empruntant le passage dans « les terres noires » ; un bonjour à Jean- Claude à la ferme de la Bréjoniére puis le « passage de l’homme mort ». La piste nous fait traverser les plateaux arides, le sentier descend jusqu’au bord du Sasse où l’eau nous récompensera de nos efforts.

Le sentier remonte jusqu’au Collet et nous voici en vue du village et du centre où nous arrivons par l’ouest.

Torrent le Sasse
Bord du torrent le Sasse (photo jmfoulon)
Village du Collet
Village du Collet

Notre repas de fin de semaine sera le moment idéal pour raconter nos exploits aux autres convives de la table.

Après le dernier repas chez nous, une nuit réparatrice dans notre gîte et le départ le samedi matin.

Samedi

Hélas trois fois hélas …

Le retour vers votre région et fin d'une belle aventure !

Chevaux liberté

Dates programmées

Dernière mise à jours des disponibilités : 01/06/2020

Période Prix Disponibilités Contact
du 30 Août au 05 Septembre 2020 - S36635€
Remplir le formulaire
Incription